Wild West Women (épisodes 1-2-3)

Coopérative Solentiname, Théâtre de l'Ecrou

Jacqueline Corpataux dans le Rendez-vous culture du 30 novembre 2015

Caroline Le Forestier en interview dans Vertigo du 3 décembre 2015

 

Sur scène, deux comédiennes, Jacqueline Corpataux et Catherine Bussière ainsi qu'une bruiteuse Caroline Le Forestier, également auteure de la pièce, jonglent adroitement avec la soixantaine de figures pittoresques qui façonnent ce western théâtral. Amérique, 1851. Charlotte, Rose et Sally partent à la conquête de l’Ouest. L’une est esclave dans une plantation, l’autre oppressée par son mari, la troisième prostituée. Jugeant que c’en est assez, ces exploratrices en jupons empruntent la piste de l’Oregon Trail (piste des pionniers), jalonnée d’embûches, d’épidémies et de questionnements.

Un périple palpitant sur fond de féminisme et d’abolitionnisme, pour un défi scénique étonnant!

 

 

Ce feuilleton fleuve en neuf épisodes peut être suivi par tranches de 3 épisodes ou dans son intégralité.

Vous pouvez donc assister aux épisodes 7-8-9  sans avoir visionné les épisodes 4-5-6 et les épisodes 4-5-6 sans avoir visionné les épisodes 1-2-3.


Charlotte Bornfree, Rose Wise et Sally Davis sont issues de milieu différents mais ont en commun cette particularité peu enviable d’être entravées dans leur liberté : l’une est esclave fugitive, l’autre esclave domestique tyrannisée par son époux et la dernière esclave sexuelle. Et parce qu’elles décident un jour de bousculer l’histoire de leur vie, elles n’auront d’autre choix que de partir vers l’Ouest en quête de liberté. C’est lors de leur fuite en mai 1851 qu’elles se rencontrent et que, en dépit de multiples désaccords, finissent par partager un même chariot le long de l’Oregon Trail (la piste des pionniers). Cette traversée de l’Amérique est loin d’être un long fleuve tranquille même si en chemin elles rencontrent Sam Dormouse, un trappeur misanthrope qui veillera sur elles à sa façon, ainsi que Jonas Johnson, un écrivain anglais davantage dandy que téméraire et Ollie Roberts, un esclave échappé d’une plantation.

 

VERS LES EPISODES 4-5-6 

VERS LES EPISODES 7-8-9 

VERS L'INTEGRALE

 

ATELIER BRUITAGE OUVERT AU PUBLIC

Interview de Marie-Jeanne Liengme dans Les Matinales d'Espace 2 du 12 octobre 2015

 

texte Caroline Le Forestier ♦ mise en scène Augustin Bécard ♦ assistanat

Carole Fontaine ♦ interprétation Catherine Bussière, Caroline Le Forestier,

Jacqueline Corpataux ♦ lumières Jean-François Metten ♦ scénographie,

costumes, accessoires Gingolph Gateau ♦ son Florian Pittet ♦

vidéo Brian Tornay ♦ création graphique Christine Jungo

 

coproduction Coopérative Solentiname, Théâtre de l’ECROU, Equilibre-Nuithonie–Fribourg,

Théâtre La Grange de Dorigny - UNIL, CCAM / Scène nationale de Vandoeuvre-lès-Nancy

soutiens Etat de Fribourg, Théâtre de La Madeleine, scène conventionnée de Troyes, Théâtre d’Auxerre, Espace Gérard Philipe de Saint-André-les-Vergers, DRAC Champagne-Ardenne, Région Champagne-Ardenne, CORODIS, Fondation Ernst Göhner 

 

©Philippe Rappeneau

<       >

Info

Nuithonie / Petite Salle
Durée 1h20

jeu 26 novembre à 20:00
jeu 3 décembre à 20:00
2015

Plein tarif 30,00 CHF
Tarif réduit 25,00 CHF

Prochainement

La Flute enchantée
Moïra
DANCE ME
Edward le Hamster
La Conférence des oiseaux
content
loader
X