L'Opera de quat'sous

de Bertolt Brecht / musique Kurt Weill

Dirigé par Joan Mompart, ce chef d’oeuvre de Bertolt Brecht et Kurt Weill dépeint la cohabitation de trois clans dans un Soho gangréné par la misère et la corruption. On y rencontre Peachum et ses mendiants, qui s’ingénient à subsister en inspirant la pitié, des gangsters obéissant à Mackie, pour qui la rapine est une religion, et des pandores aux ordres de Brown, dont les accointances avec la criminalité sont avérées. Tout ce petit monde se côtoie et se tolère en dépit d’une féroce concurrence jusqu’au jour où Mackie épouse la fille unique de son rival en matière de survie… Soutenue par une magnifique distribution romande dont Brigitte Rosset, François Nadin ou Thierry Romanens, cette ambitieuse production questionne avec pertinence la tendance de nos sociétés à exclure ses déshérités.

 

LA FRANCE AIME L'OPERA DE QUAT'SOUS ET LE FAIT SAVOIR

« … une épopée musicale poétique et réaliste, avec le concours d’un orchestre hors pair et d’une équipe de huit excellents comédiens-chanteurs. (...) Les huit rappels aux saluts de la première sont le signe d’un spectacle très réussi, qui touche autant les jeunes que les anciens. À voir et entendre absolument. »

 

 « Une vraie fête de théâtre tourbillonnante, inventive, qui active à la fois la joie et la pensée… ».

« L’Opéra de Quat’sous est une pièce en or… La version actuelle qu’en donne le metteur en scène Joan Mompart est particulièrement intéressante et réussie. »

 

 

« TOUT LE MORDANT DE « L’OPÉRA DE QUAT’SOUS » RESTITUÉ PAR JOAN MOMPART À MALAKOFF … l’équipe d’acteurs interprète avec brio de multiples rôles sans jamais se départir de son énergie et de son enthousiasme contagieux. Le temps file laissant le spectateur suspendu à cette intrigue à tiroirs passionnante… »

« … l'énergie et l'osmose des comédiens qui fait plaisir à voir… »

 

« Le public assiste émerveillé aux combat qui oppose Peachum, le roi des mendiants, au caïd Mackie… Ce qui nous vaut des scènes délicieusement canailles. Joan Mompart conclut par un deuxième final d'un grotesque digne des caricaturistes allemands des années 20 et 30. Ce qui ajoute à notre ravissement. »

 

« Spectacle réussi en somme ! Une pièce de théâtre qui plus de 80 ans après sa première création reste d´une actualité étonnante et en dit long sur les rapports de force qui régissent nos sociétés... »

 

« un spectacle pétulant, aux clowneries grinçantes, qui fait escale au Théâtre 71 de Malakoff, son coproducteur, avant de poursuivre sa tournée. Côté musique, saxos, cuivres et percussions en fanfare alternent avec les soupirs des banjos sous l’énergique direction de Christophe Sturzenegger.»

 

« … un théâtre épique et chanté qui met à nu les idéologies bourgeoises et remue la boue dans une savoureuse parodie à découvrir absolument si cette création passe à côté de chez vous. »

 

« … le spectacle ravit la salle bourrée du Théâtre 71 »

 

« L'Opéra de Quat'sous" : une version réussie d'un spectacle en or. »

 

Entretien dans La Tribune de Genève du 29 février 2016 - Katia Berger

Les songs de Brecht, effet détonateur - le programme.ch

musique Kurt Weill ♦ texte Bertolt Brecht ♦ mise en scène Joan Mompart ♦ basé sur la traduction par Elisabeth Hauptmann de "L’Opéra des gueux" de John Gay ♦ traduction française Jean-Claude Hémery ♦ interprétation Carine Barbey, Charlotte Filou, Jean-Philippe Meyer, François Nadin, Lucie Rausis, Thierry Romanens, Brigitte Rosset, Philippe Tlokinski  orchestre Lionel Walter et Baptiste Berlaud (trompettes), Jérôme Thomas (saxophones et flûte), Wolfgang Hanninger (saxophones et clarinette), David Rey (trombone), Nicolas Curti (percussions), Vincent Thévenaz (claviers, piano, harmonium…), Christel Sautaux (bandonéon), Simon Aeschimann (guitares), Petya Todorova (contrebasse) ♦ direction musicale Christophe Sturzenegger ♦ collaboration artistique Hinde Kaddour ♦ scénographie Cristian Taraborrelli assisté de Roberta Monopoli ♦ lumières Laurent Junod ♦ univers sonore Jean Keraudren ♦ costumes Amandine Rutschmann, Irène Schlatter ♦ maquillage, coiffures, masques Katrin Zingg ♦ accessoires Valérie Margot ♦ intervenants Ariane Moret (collaboration musicale), Gyslaine Waelchli (coaching vocal)

 

©Régis Golay

 

création mars 2016, Comédie de Genève

 

production Comédie de Genève

coproduction Llum Teatre, Les 2 Scènes-Scène Nationale de Besançon, Théâtre 71 Scène Nationale de Malakoff

 

avec le soutien de Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture, Fondation Leenaards, Corodis et Loterie Romande

 

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté www.arche-editeur.com.

<       >

Info

Equilibre
Durée 2h15

mar 26 avril à 20:00
mer 27 avril à 20:00
2016

Plein tarif 45,00 CHF
Tarif réduit 40,00 CHF

Prochainement

La Flute enchantée
Moïra
DANCE ME
Edward le Hamster
La Conférence des oiseaux
content
loader
X