La résistible ascension d’Arturo ui La résistible ascension d’Arturo ui

La résistible ascension d’Arturo ui

de Bertolt Brecht

Chicago, années trente. Gangster sans foi ni loi, Arturo Ui tente de tirer parti de la crise économique qui secoue le pays pour s’emparer du puissant trust du chou-fleur. Chantage, corruption, politique de la terreur et liquidation de témoins gênants, lui et les siens ne reculent devant rien pour accéder à ce pouvoir dont ils rêvent tant, quitte à s’éliminer entre eux dans des affrontements fratricides. Lorsqu’un politicien respecté mais corrompu commence à lui manger dans la main, Ui décide d’annexer la ville voisine et entreprend de galvaniser les foules avec son image soignée et ses harangues enflammées… Parabole caustique et décalée sur l’inexorable ascension d’Hitler, Arturo Ui s’inspire à la fois du règne sanglant d’Al Capone et de la montée du nazisme pour dénoncer la fascination exercée par les grands tueurs et nous inciter à la vigilance. Fort d’un langage brechtien tout en immédiateté et distanciation, Gianni Schneider dirige l’excellent Roland Vouilloz dans un spectacle pertinent et engagé.

mise en scène Gianni Schneider
assistanat mise en scène Laurent Gachoud
traduction Hélène Mauler et René Zahnd
dramaturgie Magali Tosato
dramaturgie de production André Steiger
interprétation Roland Vouilloz, Christine Vouilloz, Anne Vouilloz, Anne-Catherine Savoy-Rossier, Vincent Ozanon, Edmond Vullioud, Jean-Paul Favre, Jean-Pierre Gos, Jean Aloïs Belbachir, Baptiste Gilliéron, Blaise Granget, Arnaud Charrin et Richard Vogelsberger
recherche historique Moritz Riesewieck
scénographie Gianni Schneider, Michel Beuchat et Simira Raebsamen
costumes Anna Van Brée et Olivier Falconnier
construction décor et accessoires Ateliers du Théâtre Vidy-Lausanne,
accessoires Mathieu Dorsaz
vidéo Sébastien Dupouey
lumières Christophe Kehrli
création musique   Arthur Besson 

coach physique Tiziana Mattiussi
Le texte dans sa traduction française est déposé chez L’Arche Editeur et représenté par les Editions de L’Arche, Paris, tous droits réservés.
création au Théâtre Vidy–Lausanne, septembre 2012
production déléguée Théâtre Vidy–Lausanne
coproduction Compagnie Gianni Schneider
avec le soutien de Etat de Vaud, Ville de Lausanne, Loterie Romande, Pro Helvetia, Corodis, Fondation Leenaards, Fondation Sandoz, Ernst Göhner Stiftung, SIS (Société des interprètes), Migros Vaud, Migros Zürich.
© Mario Del Curto

 

Les représentations scolaires de ce spectacle sont organisées dans le cadre de Culture et école.

 

TSR 10 octobre 2012 : interview de Gianni Schneider

<       >

Info

Nuithonie / Salle Mummenschanz
Durée 2h

ven 9 novembre à 20:00 - complet
2012

Plein tarif 35,00 CHF
Tarif réduit 30,00 CHF

Prochainement

Ramsès II
DANSER BACH AU XXI SIÈCLE
Mourir, dormir, rêver peut-être
Le Triomphe de l'Amour
Le Dieu du Carnage
content
loader
X