Les arbres pleurent-ils aussi ?

Cie Fabienne Berger

Comment capter ce qui semble imperceptible à première vue ? En mettant à l’épreuve notre faculté à entrer en contact avec d’autres formes d’existence, cette création invite le spectateur à réinvestir ses propres sensations. C’est une oeuvre qui questionne notre rapport au vivant, au monde organique visible ou invisible, dans notre quotidien hautement technologique et connecté.
Les danseurs, dont les corps agissent comme de véritables médiums, cherchent à révéler ce lien enfoui. Un laboratoire de poésie surnaturelle où musique, vidéo et lumière se rejoignent dans une même respiration afin de créer un univers hybride et sensoriel.

 

 

répétition publique le jeudi 16 avril de 15h00 à 17h00 
(1h30 de répétition suivie d'une discussion)


bord de scène à l'issue de la représentation du samedi 25 avril

conception chorégraphie Fabienne Berger ♦ assistante chorégraphe Caroline de Cornière ♦ interprétation Margaux Monetti, Caroline de Cornière, Marie-Elodie Vattoux, Fabienne Berger ♦ scénographie, lumière, vidéo Sven Kreter ♦ collaboration scénographique Nele Gesa Stürler ♦ création musicale, régie son Malena Sardi ♦ costumes Jérôme Berbier ♦ assistant technique, régie Giuseppe Greco ♦ assistant répétitions Jean-Nicolas Dafflon ♦ coordinateur production Xavier Munger ♦ suivi dramaturgique Anna Hohler

photographie Mario Del Curto

 

administration, communication, diffusion Sandra Sabino

coproduction Fondation compagnie fabienne berger, Equilibre-Nuithonie–Fribourg, Espace D, Renens

♦ résidence Théâtre Sévelin 36, Lausanne

avec le soutien de Etat de Vaud, Ville de Lausanne, Fondation Ernst Göhner, Fondation Stanley Thomas Johnson, Fondation suisse des artistes interprètes SIS

<       >

Info

Nuithonie / Petite Salle
Durée 1h10

ven 24 avril à 19:00
sam 25 avril à 20:00
jeu 30 avril à 20:00
ven 1 mai à 20:00
sam 2 mai à 20:00
2015

Plein tarif 30,00 CHF
Tarif réduit 25,00 CHF

Prochainement

Ramsès II
DANSER BACH AU XXI SIÈCLE
Mourir, dormir, rêver peut-être
Le Triomphe de l'Amour
Le Dieu du Carnage
content
loader
X