Misterioso 119

de Koffi Kwahulé / Cie Les Célébrants

Le public de Nuithonie avait pu découvrir la plume ardente de Koffi Kwahulé avec Jaz, récit déchirant d’une femme séquestrée et suppliciée. C’est au tour de Misterioso 119 d’investir le théâtre dans une mise en scène de Cédric Dorier, acteur dans Moitié- Moitié et aux commandes de Hänsel et Gretel en 2012. Ecrit sous forme de tableaux énigmatiques où le verbe se fractionne dans un style rythmé et obsédant, Misterioso 119 donne la parole à douze détenues confrontées à une intervenante artistique chargée de les impliquer dans un spectacle de pom-pom girls. Une fausse bonne idée, ses deux prédécesseurs ayant inexplicablement disparu à l’intérieur du pénitencier… Débute alors un huisclos sauvage et obsédant où les fêlures de chacune et leurs pulsions les plus intimes prendront corps dans la fureur et le bruit. Inspirée par la musique éponyme de Thelonius Monk, cette polyphonie jazzy chante l’intime désespéré dans une ambiance punk forte et désinhibée!

 

Les Matinales d'Espace 2 en parlent

 

L'Atelier critique 

 

quelques extraits :

Douze femmes qui évoluent devant les yeux médusés du public.

Delphine Gasche, L'Atelier critique 14 mars 2014

 

Misterioso-119 nous fait ainsi penser et réfléchir, d’une manière directe mais subtile, sur nous-mêmes [...] Plus qu’une musique de jazz, plus qu’une pièce de théâtre, Misterioso-119 est le miroir de la société contemporaine, de ses faiblesses et de ses peurs.

Lisa Tagliabue, L'Atelier critique 1er avril 2014

 

Une déferlante sonore et rythmique mise en scène par Cédric Dorier sur fond de jungle carcérale. Des actrices pleines d'énergie, aux personnalités affirmées et contrastées qui se livrent à un véritable jeu de ping-pong verbal pour donner corps et âme à ce texte musical conçu comme un grand tapis de mots tissés.

Mireille Descombes, L’Hebdo 15 mars 2014

 

Misterioso 119 présente un texte réflexif qui questionne les fondamentaux du théâtre. Le texte est fascinant, dérangeant. Le rythme est maîtrisé. L'exercice de style est mené tambour battant.

Gérald Cordonnier, 24 Heures, le 27 mars 2014

 

Cette polyphonie jazzy chante l’intime désespéré dans une ambiance punk forte et désinhibée !

Temps Libre, le 18 mars 20

mise en scène Cédric Dorier

interprétation Alexandra Camposampiero, Camille Giacobino, Nathalie Goussaud,

Marie-Aude Guignard, Elima Héritier, Tiffany-Jane Madden, Safi Martin Yé, Anne Ottiger,

Garance La Fata, Anne-Sophie Rohr-cettou, Anne Catherine Savoy Rossier et Christiane Sordet

assistanat mise en scène Christine-Laure Hirsig

scénographie Adrien Moretti
lumières Stephane Gattoni
costumes Séverine Besson
maquillage Katrine Zingg
univers sonore David Scrufari
chorégraphie Katy Henan
dramaturgie Denis Lavalou
© Grégoire Peter
création mars 2014, Théâtre Vidy–Lausanne,


production déléguée Théâtre Vidy–Lausanne
coproduction Théâtre du Grütli–Genève, Cie Les Célébrants

<       >

Info

Nuithonie / Salle Mummenschanz
Durée 1h40

ven 2 mai à 20:00
sam 3 mai à 20:00
2014

Plein tarif 35,00 CHF
Tarif réduit 30,00 CHF
Plein tarif cat. II 25,00 CHF
Tarif réduit cat. II 20,00 CHF

Prochainement

Championnats suisses de claquettes 2019 (Samedi matin ) - Éliminatoires
Championnats suisses de claquettes 2019 (Samedi après-midi) - finales
Championnats suisses de claquettes 2019 (Dimanche)
Croix du Sud
La Paranoïa
content
loader
X