Une simple bande sèche étirée dans le bleu

Invitez le monde

Gare Cornavin, 1909. Un type bout d’impatience et de chagrin dans une file d’attente. Ce n’est autre que Ferdinand Hodler – oui, le peintre - qui vient de perdre son amante. Augustine est morte et c’est insoutenable. A défaut du pinceau, ce sont la voix d’une soprano, les mots d’un auteur hongrois, le jeu d’un comédien béninois qui donnent naissance aux paysages dessinés par Hodler.

 

texte › Làszlo Krasznahorkai
mise en scène › Laure Donzé
jeu › Joël Lokossou
chant › Bénédicte Tauran

content
loader
X