Une simple bande sèche étirée dans le bleu

Invitez le monde

Gare Cornavin, 1909. Un type bout d'impatience et de chagrin dans une file d'attente. C'est Ferdinand Hodler – oui, le peintre – qui vient de perdre son amante. Augustine est morte et c'est insoutenable. Augustine est morte et cette foule l'insupporte. Il part à Vevey retrouver Valentine, qui mourra elle aussi. Tout ce qui vit finit à l'horizontale, étiré comme un paysage, couché dans le sens du lac. Augustine est morte ; elle est devenue une simple bande sèche étirée dans le bleu. C'est un regard inusité sur Hodler auquel nous convie ce spectacle. Au génie de la peinture suisse se substitue ici un homme giflé par le deuil, au bord de l'implosion. A défaut du pinceau, ce sont la voix d’une soprano, les mots d’un auteur hongrois, le jeu d’un comédien béninois qui donnent naissance aux paysages dessinés par Hodler.

 

texte › Làszlo Krasznahorkai
mise en scène › Laure Donzé
jeu › Joël Lokossou
chant › Bénédicte Tauran

<       >

Info

Nuithonie / Le souffleur
Durée 1:00

jeu 14 mai à 12:15

Plein tarif 30,00 CHF

> Acheter vos billets
Il est possible de commander des billets en ligne jusqu'à 2 heures avant le début du spectacle.

Prochainement

Le Prénom
Alissa
OCF 2 - 9e Symphonie
Giselle
Saloon
content
loader
X