French Touch

Orchestre de chambre fribourgeois
Image
French Touch
Lieu
Equilibre
Dates
Durée
01h30
Tarifs
Plein tarif
45
Tarif réduit
40
Tarif enfant
20

L’Orchestre de chambre fribourgeois consacre le concert d’ouverture de sa saison à la musique française. Fausse insouciance, raffinement délicieux et élégance diaphane : une immersion merveilleuse dans la « french touch » des XVIIIe et XIXe siècles !


Avec Les Indes galantes (1735), Jean-Philippe Rameau livre son chef-d’œuvre et la composition la plus accomplie de l’« opéra-ballet », un genre lyrique qui marque la musique française du XVIIIe siècle. L’œuvre présentée sous la forme d’une suite de danses invite l’auditeur à voyager à travers des Indes très approximatives (Turquie, Perse, Pérou, Amérique du Nord !) et à plonger dans l’époque insouciante, vouée aux plaisirs et à la galanterie de la cour de Louis XV.

Musicien de Louis XV au moment de la création des Indes galantes, Jean-Marie Leclair a d’abord connu une carrière de danseur avant de devenir le plus éminent violoniste français de son temps. Muni de son Stradivarius, le virtuose russe Ilya Gringolts sera aux côtés de l’OCF pour interpréter une composition d’un raffinement exquis, le Concerto pour violon en sol mineur.

Le concert se clôt avec une œuvre de jeunesse de Georges Bizet, qui n’a que 17 ans lorsqu’il compose sa première symphonie (1855). Ce diamant au classicisme lumineux n’était pas destiné à être joué et fut redécouvert au XXe siècle. Depuis sa création à Bâle en 1935, cette œuvre légère et de pur lyrisme ne cesse d’être jouée de par le monde.


Ilya Gringolts

Ilya Gringolts a étudié le violon et la composition à Saint-Pétersbourg avec Tatiana Liberova et Jeanna Metallidi et a poursuivi sa formation à la Juilliard School of Music avec Itzhak Perlman. En 1998, il remporte le concours international « Premio Paganini », et est ainsi le plus jeune lauréat de toute l’histoire du concours. En tant que soliste, il se consacre particulièrement à la musique contemporaine et aux œuvres peu jouées du répertoire. Il est également passionné par la musique ancienne : il a joué, lors du Festival de Verbier 2010, le cycle complet des sonates de Bach sur un violon baroque, accompagné par Masaaki Suzuki. Il est également premier violon du quatuor Gringolts qu’il a fondé en 2008.

Dès 12 ans

Programme

Jean-Philippe Rameau (1683-1764) : Les Indes galantes, suite d’orchestre

Jean-Marie Leclair (1697-1764) : Concerto pour violon en sol mineur, op. 10 no 6

Georges Bizet (1838-1875) : Symphonie en ut majeur


direction Laurent Gendre

violon Ilya Gringolts

avec Orchestre de chambre fribourgeois

avec le soutien de Etat de Fribourg, Loterie Romande

©Moreno Gardenghi