Alice, retour aux merveilles - Scolaires

d'après Lewis Carroll / The Divine Company
Bild
alice retour au merveilles
Ort
Nuithonie
PETITE SALLE
Datum
Dauer
01h05

The Divine Company nous emmène, avec cette nouvelle création, dans l’univers fantastique de Lewis Carroll brisant les codes sociétaux et ouvrant grand le champ des possibles.


Alice, la trentaine, est enceinte, au vif contentement de sa mère despotique qui s’empresse toutefois de vouloir la séparer de son lapin qu’elle juge néfaste pour la santé du bébé. La jeune fille proteste, son compagnon à quatre pattes s’enfuit et emmène les deux femmes dans son sillage vers un pays merveilleux où règne l’impitoyable Reine de Cœur. Celle-ci s’apprête à leur donner une leçon de vie qu’elles ne sont pas prêtes d’oublier... Ponctué par les effets spéciaux du magicien Pierric Tenthorey, ce spectacle à l’esthétique cinématographique résonne comme une ode initiatique à l’imaginaire et une invitation à nous affranchir de nos carcans de pensée.

conception, réalisation, adaptation, mise en scène The Divine Company : Denis Correvon, David Deppierraz, Stefania Pinnelli, Yasmine Saegesser
interprétation Yasmine Saegesser, Florian Sapey, Karim Slama, Dominique Tille, Amélie Vidon
scénographie, accessoires David Deppierraz
magie Pierric Tenthorey
lumière Mario Torchio
musique Stanislas Romanowski
fabrication du décor Ateliers du Petit Théâtre
direction Philippe Botteau assisté de Fanny Courvoisier
construction Denis Correvon, Jean-Marie Mathey assistés de Stéphane Weber
stagiaire construction Alexia Ferrari
costumes Toni Teixeira assisté de Corina Pia Falquet
maquillage, têtes et perruques Katrine Zingg
régie plateau Sonya Trolliet
régie son et lumière Guillaume Gex
production The Divine Company
coproduction Le Petit Théâtre – Lausanne, Théâtre de Grand-Champ – Gland
avec le soutien de Ville de Lausanne, Etat de Vaud, Loterie Romande, Fonds culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA), Fondation suisse des artistes interprètes (SIS), Fondation Leenaards,
Fondation Ernst Göhner
©Philippe Pache